Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LA VOIE DES FEMMES association loi 1901 Narbonne France

LA VOIE DES FEMMES association loi 1901 Narbonne France

Association loi 1901 créée le 03/10/2008 villiers le bel puis narbonne, france, droits des enfants, des femmes, de l'Homme, de l'environnement, pour le bien vivre ensemble, avec nos differences

Parce que la PEDOPHILIE est un crime, il ne faut pas lui donner de délai de prescription ! VICTIME UN JOUR - VICTIME TOUJOURS

Bonjour, 

A l'heure où des voix s'élèvent contre la pédophile parce que des voix crient leurs désespoirs d'être entendus comme victimes de monstres, oui de monstres,

Bravo à toutes ces victimes qui osent dire les choses, qui osent dénoncer, je n'aime pas le mot dénoncer, mais ici, il a tout son sens, Monsieur X ou Madame Y m'ont fait ceci ou cela,

Dans l'Eglise catholique, le cinéma, dans le sport, aujourd'hui le patinage, demain, ce sera un autre sport, la porte est ouverte pour dire enfin que la parole se libère et c'est bien, mais ce n'est pas assez ! 

La loi doit suivre

Ces monstres auront peut-être été victimes un jour et auront reproduit l'acte odieux sur des enfants, pour certains sûrement, perpétuité de l'acte pervers parce que la société n'a pas su donner la parole à l'enfant et parce que la société a empêché l'enfant de s'exprimer, l'enfant ne compte pas, quand on sait que lors d'une séparation, la parole de l'enfant ne compte pas, alors pour un viol, vous pensez bien qu'on s'en fout !

Comment un enfant peut-il, si n'a pas reçu l'information et la formation nécessaire, dire j'ai été tripoté, violé, malmené, on m'a enfoncé un truc ici, on m'a fait mal, etc etc,

La construction de l'enfant ne se situe pas autour de son sexe, mais l'adulte qui fait les lois doit donner sa chance à chaque enfant de pouvoir dire un jour, même quand il est devenu adulte, je me souviens quand j'étais petit une personne m'a fait du mal, il faut que l'enfant victime devenu adulte puisse témoigner en toute liberté, sans se dire, ahhhhh je ne peux rien dire, ma parole ne vaut rien, il ou elle ne sera pas poursuivi, il y a un délai de prescription,

Alors l'enfant devenu adulte qui n'a pas pu dire les choses, vivra en errance toute sa vie avec son secret au fond de son âme,

Certains reproduiront l'acte, pédophiles en puissance, d'autres se noieront dans l'alcool, la drogue, les médicaments, les dépressions, les tocs, un comportement irrationnel, ne vivront pas les petites joies comme tout le monde, auront sans cesse au fond des yeux, le souvenir de ces moments pénibles où des adultes ont joué avec leur sexe !

La parole se libère et on verra que beaucoup plus d'enfants qu'on ne croit auront été victimes de près ou de loin de pervers sexuels de pédophiles !

Parce que la PEDOPHILIE est un crime, il ne faut pas lui donner de délai de prescription !

VICTIME UN JOUR - VICTIME TOUJOURS

On pourrait en dire des choses sur la pédophilie, il suffirait de supprimer ce délai de prescription qu'on nous prolonge de temps en temps, pour nous calmer, allez on est sympas, on rajoute 10 ans, ah non, 20 ans c'est mieux ? oki alors 20 ans de plus,

Mais on joue à quoi là ? ON VEUT PROTEGER QUI !

Alors Osez, Mesdames Messieurs les politiques,

OSEZ DIRE STOP PRESCRIPTION SUR LES VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS !

La liberté d'expression concerne AUSSI les enfants victimes de violences

et cette liberté là se trouve bâillonnée

quand on lui dit que la DATE EST DEPASSEE !

Parce que la violence faite aux enfants ne doit plus être considérée comme un produit de consommation courante, à date limitée, l'enfant n'est pas un litre de lait, on ne doit pas le consommer !

Le fond du problème est bien là, l'enfant n'existe pas, on ne l'écoute pas, on le pose ici ou là, on le traite comme un objet désirable ou pas !

Le débat est ouvert,

Isabelle Krief

Présidente de La Voie Des Femmes

Narbonne - France

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article